18 septembre 2006

L'art de provoquer ou le rire jaune (bis)

Extrait d'un billet combien encore d'actualité que j'écrivais le 18 octobre 2004, peu après le lancement de son show sur les ondes de la télévision publique :



Sous-jacent au show de Guy A. Lepage, Tout le monde en parle, il y a un leitmotiv constant : provoquer. Provoquer le public, provoquer les invités, provoquer Radio-Canada, provoquer une bonne cote d'écoute pour pouvoir continuer à provoquer la semaine d'après.


La provocation à la Guy A. Lepage est en même temps séduction. Elle passe d'abord par un choix habile d'invités dont il sait exploiter au montage le penchant exhibitionniste. Avec ses airs de 'bum' fortuné vraisemblablement intelligent, il sait aborder avec une désinvolture narquoise les sujets les plus controversés dans un langage où la vulgarité sied bien.


(...)


Let's go, Guy A. : the show must go on! Le rire jaune rapporte gros au pays du désabusement.



Aucun commentaire: