04 mars 2006

Compétence, connaissances et blogue

Mario Asselin est un phénomène. Homme public et ex-directeur d'école, c'est pourtant le blogueur le plus ouvert, le plus engagé et le plus persistant que je crois connaître. Grâce à des gens comme lui, le blogue finira par obtenir ses lettres de noblesse et par se hisser au premier rang parmi les média croyables.



Hier soir, il participait sur les ondes de Télé-Québec à un débat sur la réforme scolaire : pour ou contre la poursuite de la réforme au secondaire? Sujet pas facile s'il en est un, comme d'ailleurs tous les sujets qui concernent l'école et l'éducation d'aujourd'hui. N'étant plus dans le milieu depuis quelques lustres, je ne me prononcerai pas sur le fond, sinon pour trancher une fois pour toutes la question des connaissances et des compétences : un bon pédagogue transmet les deux, réforme ou pas; un bon pédagogue enseigne et fait apprendre.



C'est plutôt sur la forme, sur le médium que je voudrais réfléchir tout haut.



Un vrai débat télévisuel exige des interlocuteurs, des spectateurs témoins en studio et des téléspectateurs qu'ils connaissent le sujet débattu. Le sujet de la réforme scolaire est complexe, presque hermétique; nous pouvions tout au plus espérer d'un débat là-dessus que les pour et les contre défendent leur point de vue avec conviction. Ce qui fut fait. Quant à la pertinence de leur argumentation, pour en juger il aurait fallu savoir ce qu'est au juste cette réforme et quels ont été les résultats de son implantation au primaire jusqu'à maintenant...



Or, ce que Mario Asselin a réussi à faire avec son blogue, c'est justement de faire connaître la réforme. Théoriquement et pratiquement. Et publiquement. Théoriquement en lui consacrant un blogue collaboratif (Jasons réforme) et pratiquement en faisant le compte rendu des événements liés à l'implantation de la réforme dans son école au moment où il était directeur. Des mois et des mois de travail 'sur le terrain'; des pages et des pages d'observations et d'analyses accessibles alors publiquement (il en reste encore quelques traces).



Pour communiquer ce type d'information, comment voulez-vous qu'une émission de télévision -- en 2006, on devrait plutôt dire de télémotion -- fasse le poids avec le blogue lorsqu'il est utilisé aussi professionnellement? Le vrai débat sur la réforme scolaire, c'est sur le blogue de Mario Asselin qu'il faut le suivre; on peut même y participer...



1 commentaire:

Mario Asselin a dit...

Merci à toi Jean pour ces bonnes paroles à mon endroit. J'ai vu ce billet plus tôt en semaine et ce soir, je savais mieux quoi dire pour y donner écho; ça m'a inspiré un billet, un de plus, sur mon blogue. Je voulais juste te dire que j'ai été touché par ton témoignage.